[Reportage] Financement participatif : le «crowdfunding » immobilier, lui, ne connait pas la crise

Raizers sur TF1

Raizers au 20H de TF1

Le crowdfunding immobilier vu de l’œil de la plateforme, de l’investisseur et du promoteur

Voir le replay

Au cœur d’une collecte de fonds avec Raizers

Raizers est apparu le 20 août 2020 dans un reportage diffusé par TF1 à propos du financement participatif dans le secteur de l’immobilier. On peut apercevoir l’équipe de Raizers au sein de ses locaux parisiens, travaillant sur le lancement d’une nouvelle campagne de financement. Le financement du projet mis en ligne via la plateforme s’élève à 1,3 millions d’euros et sera remboursé aux investisseurs par le promoteur à un taux de 10% annuel au bout de deux ans. En moins de 15 minutes, la somme fixée est atteinte. Raizers permet de démocratiser un produit d’investissement qui était normalement réservé à des investisseurs experts ou institutionnels en le rendant accessible à des particuliers ou à des professionnels (banques privées, cabinets de gestion de patrimoine, etc.). Le montant investi sur la plateforme en 2020 s’élève à 46 millions d’euros avec plus de 50 opérations financées et 1000 logements créés ou rénovés.

Le crowdfunding immobilier, des avantages aussi bien pour les investisseurs que pour les promoteurs

Le secteur n’a jusque-là pas souffert de la crise, les prix ont augmenté de 5,1% sur un an, et les placements à court terme, pouvant rapporter 10% de la mise par an, attirent de plus en plus les investisseurs. Ces placements sont alléchants car ils sont aussi 10 fois plus rentables que des placements bancaires classiques. L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) met tout de même en garde contre la possibilité d’une perte partielle ou totale du capital investi en cas de non-solvabilité du promoteur. Le crowdfunding immobilier, comme tout investissement, comporte des risques dont il faut être conscient.

Les promoteurs y trouvent aussi des avantages. Cela leur permet de débloquer des fonds rapidement, de pouvoir rassembler un apport complémentaire sans lequel ils n’auraient peut-être pas pu financer leur projet. Certains projets ont vu le jour uniquement grâce au financement d’une partie de leur fonds propre via la plateforme de crowdfunding, cela leur ayant permis de débloquer un prêt auprès d’une banque.

Finalement, chaque partie y trouve son compte et c’est pour cette raison que le crowdfunding immobilier a le vent en poupe aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.