[Interview] « Le crowdfunding immobilier, un vrai atout pour le secteur ! » Grégoire Linder, Raizers pour Club Patrimoine

Grégoire Linder, co-fondateur de Raizers, au micro de Bogdan KOWAL, journaliste pour Club Patrimoine.

Raizers fait partie du Top 5 des plateformes de crowdfunding françaises. C’est une plateforme d’investissement immobilier qui permet de prêter directement à des promoteurs immobiliers ou à des marchands de biens. Elle prépare des émissions obligataires et les propose à différents profils d’investisseurs, comme des particuliers qui peuvent souscrire en direct sur la plateforme ou encore des investisseurs intermédiés par des Conseillers en Gestion de Patrimoine et des family offices partenaires. Un tiers des volumes d’investissement de la plateforme est réalisé via des investisseurs intermédiés. Raizers dispose également de son propre fonds d’investissement qui co-investit dans les opérations.

Comment cela fonctionne ? Raizers propose à un investisseur particulier d’allouer une petite poche d’investissement qui va lui permettre d’obtenir du rendement, tout en réalisant des investissements à court terme. La plateforme permet la commercialisation d’obligations non cotées. La valeur nominale des obligations ne change pas pendant la durée de l’emprunt. Le coupon servi annuellement se situe entre 8 et 10% de rentabilité en moyenne et le taux de défaut est quasiment nul pour les émissions obligataires réalisées.

En 2020, le volume des investissements sur la plateforme a doublé, malgré une année tourmentée, pour atteindre 46 millions d’euros d’investissements réalisés sur l’exercice. Cela représente plus de 50 opérations financées, plus de 1000 logements créés ou rénovés sur des investissements moyens de 800 000 euros.

Les demandes des promoteurs et des marchands de biens ne se sont pas arrêtées en 2020. On a pu noter des retards mais ils sont propres à l’activité car les promoteurs ont du mal à avancer sur leurs chantiers. On note tout de même quelques impacts du Covid sur l’activité : moins de personnel alloué  aux chantiers, retards sur la commercialisation. Cependant, si certaines obligations arrivent à terme sans être remboursées, elles continuent à générer des intérêts. Le risque n’est pas nul mais l’enjeu de chaque acteur est de sélectionner les opérations considérées comme les plus intéressantes et de prendre les meilleures garanties sur les opérations comme des cautions personnelles, des garanties à premières demandes sur des holdings mais aussi des hypothèques au premier rang inscrites, afin de renforcer la crédibilité des opérations.

Raizers a récemment lancé une nouvelle activité, Raizers Transactions, qui propose un accompagnement sur la commercialisation des biens des promoteurs et qui a également un intérêt pour les investisseurs qui veulent acheter un bien immobilier, réaliser un investissement en Pinel, en déficit foncier, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.